Témoignages édifiants

“L’histoire veut que, y’a bien des années de ça, F0CK37, un Robo’parleur a rencontré un type pas tout à fait...euh...pas vraiment un type.
Tu vois le genre de mecs qu’on voit de temps en temps maintenant, ceux qui sont pas vraiment comme les autres viandus...mais que ça a l’air de gêner personne. Non tu vois pas ?
‘Fin bref, le type se présente devant F0CK37 parce qu’il est perdu, fringué comme une poubelle avec un vieux sweat à capuche dégueulasse que même un clodo en voudrait pas. Et là Le vieux F0, tu vois, direct y repère un truc qui va pas. Le gars mate son pull de merde une paire de secondes et bredouille son nom, genre y sait pas trop : “ Hoody…euh...Hoody Alien...euh Alle...n Alien oui….” Le mec bien chelou quoi.
Et ben après que F0 nous passe les données de la rencontre pour le fun, Bam ! Plus de F0, le bot, pouf, disparu. On l’a retrouvé des mois plus tard, toutes ses memory slots effacées. Plus rien dans la caboche.
A cause de ce Hoody ? Ah non je sais pas gamin, j’aime juste bien F0 et raconter son histoire. Y a un rapport entre les Hoodies et ce Hoody Alien ? Ah je sais pas, pourquoi ? On s’en fout non ?”

– D0M38, Bot’railleur du Clan des Frappistes.

“Des fois on se sent bizarre face à quelqu’un. Comme si quelque chose clochait. Bon des fois c’est parce-que le mec est pété à la Thonche, mais pas toujours. Parfois c’est un Hoody.
Les Hoodies sont des “créatures” étranges. Grands, plutôt fins, pas de nez, yeux noirs en amandes, visage assez pointu, bras trop longs, trois doigts, mais surtout tout le monde s’en fout. Sauf nous les bots. Comme si les Viandus voyaient pas qu’ils portent des perruques moches, des vêtements trop grands et parlent avec un genre d’écho dans la voix. Comme tous les bots on est obligés de signaler aux Edeniens les Hoodies, mais comme d’hab’, ces bâtards nous croient pas, se foutent de nous,  et des fois même on se fait taxer de racistes anti-mutants. Et quand on demande à un Hoody de se dévoiler pour être gentil, le Hoody nie et s’échappe ni vu ni connu, comme un putain de prestigidi… Presgitidi… Magicien. Des vraies anguilles !”

– Momo, Meka-m’tar

Les faits

Depuis maintenant des années, les rues, et étendues d’Eden voient parfois arriver d’étranges visiteurs que les bots surnomment les Hoodies, Grossièrement déguisés de perruques pas cher et de vêtements démodés, ils viennent pour… Ben, aucune idée de ce qu’ils foutent là, en fait. Il viennent de l’espace, on n’en sait pas plus.

Tout ce que l’on sait d’eux c’est que quand les Edeniens daignent les remarquer, ils les prennent pour de simples mutants.
Les bots, eux, se sentent souvent obligés de les signaler et pour ça, ils se font constamment rire au nez. Ils développent parfois même des bugs face aux Hoodies, car l’impossibilité d’une identification stricte par leur système cognitif fait tourner leur puce D.I. en bourrique.

Que veulent ces individus d'un autre genre ? Qui sont-ils ? On en sait foutre rien. On sait déjà qu’ils aiment “palper” les gens, voire jouer avec des sondes… et c’est bien suffisant.