Que ferait une société dysfonctionnelle sans une bonne monnaie que chacun pourrait tenter d’accaparer par tous les moyens possibles ?
En la matière, si certains sont plus motivés que d’autres (et dieu sait qu’élever ce niveau là n’est pas une mince affaire) ce sont bien les Fourgues.

Cette culture s’est bâtie sur la capacité de ses membres à grapiller des ressources en se salissant les mains le moins possible, puis à revendre celles qu’ils ne gardent pas pour eux à un prix bien trop élevé tout en faisant passer ça pour l’affaire du siècle. Mais pas question de s’approprier des mérites sans travail. Non. Les Fourgues se donnent du mal pour obtenir leurs cubes et turbinent dur, chacun dans leur domaine.

Vénaux, pas toujours honnêtes, et dotés d’un oeil de faucon pour cerner les gens, tous les Fourgues sont des marchands, à quelques rares exceptions près. Seule varie la nature de la marchandise qu’ils distribuent et la manière dont ils l’obtiennent.
Pour certains, ce sera la vente d’armes, pour d’autres le management d’un ou plusieurs groupes de mercenaires, tandis que d’autres encore se lanceront dans le trafic de leurs semblables et la prostitution... Ce ne sont pas les opportunités qui manquent. Mais quel que soit leur domaine d’expertise, ils mettront tous leurs talents en oeuvre pour conclure les meilleurs deals, avec leurs intérêts toujours en tête de liste des priorités.

Relations

Les Fourgues entretiennent de bonnes relations avec quasiment tout le monde. Après tout, pourquoi limiter sa clientèle / ses fournisseurs / ses produits ?

Seuls les Loustics leur inspirent de la crainte, car ils seraient les seuls à même de voir clair dans leur jeu ou de leur faire le coup de l’arroseur arrosé. Et comme on ne sait jamais quand on en a un en face de soi, les Fourgues sont toujours vigilants.

Caractéristiques

  • CARACs de base : Sagesse 2, Dextérité 0, Autres 1
  • COMPs Favorisées : Subterfuge OU Expression / Charisme OU Armes de poing  / Volonté OU Perception / Empathie OU Savoir
  • COMPs restreintes : Médecine / Robotique

Spécial

Atout : Fourguerie d’escarpin

Pour qui veut sortir victorieux d’une négociation, trouver la faiblesse ou le prix de son interlocuteur est essentiel et les Fourgues sont des maîtres en la matière. Qu’il s’agisse d’un détail dans l’entourage de la personne, ou d’un discret lapsus de sa part, ou encore d’une connaissance plus obscure qui lui permettrait de déceler un quelconque levier, un bon Fourgue sera capable de négocier n’importe quoi. Lors d’une négociation, le Fourgue peut dépenser un point de Mutaboost et tenter un test sous l’une de ses COMPs favorisées (déterminée par le MJ en fonction de ce qu’il y a à trouver) avec un SR de [8 + Subterfuge de la “victime”]. Si le test est une réussite, et selon la marge de réussite, le DM pourra lui donner un levier de négociation plus ou moins percutant, mais néanmoins utile. En revanche, si le test est raté, la confiance de l’interlocuteur sera amoindrie, et les prochains tests sociaux avec lui se feront à +2SR.

De plus, cette capacité n’est d’aucune utilité contre un autre Fourgue. Comme dirait Pluzin, “ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend [...]”... Bref vous avez saisi l’idée.

Handicap : Passion pognon

Le but de tout Fourgue, c’est de se faire autant de maille que possible, honnêtement ou pas. Plus qu’un simple objectif, c’est même une compulsion. Ainsi, il tentera de saisir chaque occasion de gagner du fric. S’en empêcher nécessitera au moins de réussir un test de Volonté SR 10. Si l’idée lui est suggérée par un autre individu, ajoutez à ce SR le niveau de Prestance du commanditaire. Si le test est un échec, et que d’autres l’en dissuadent par la force, l’idée lui trottera tellement en tête qu’il  perdra sa concentration et un ND sur toutes ses tests mentaux et sociaux de la journée.