Dans un monde où la violence gratuite est le mode d’expression numéro un, les Loustics détonnent un peu par leur capacité à se sortir de presque toutes les situations sans employer la manière forte.

Rusés, farceurs, et habiles tant de leur 10 doigts (nombre non contractuel) que de leur langue, ils ont cette dernière bien pendue et s’en servent comme d’une arme, ou d’un pinceau avec lequel ils refont le monde d’une manière qui les avantage toujours.

Les Loustics exercent de nombreuses activités : faussaire, artiste de rue, tire-laine, joueur… Toutes les occupations qui leur permettent de tirer leur épingle du jeu par la malice ou l’adresse. Certains ne se préoccupent même pas de gagner de l’argent et aiment juste le frisson de tourner les autres en ridicule sans se faire pincer.

Cette culture est parmi les moins représentées sur Eden. Et pour cause : non seulement elle requiert des aptitudes inhabituelles, mais leur mode de vie leur vaut aussi souvent, à plus ou moins long terme, une mort douloureuse des mains de ceux qu’ils ont floué. Ils doivent ainsi vivre cachés pour survivre. Mais il est inconcevable pour eux de vivoter en marge de la société comme un Vadrouilleur. Non. Ils méritent la grande vie ! Pas question de rester à l’écart et de vivre dans les bas quartiers. Alors ils se cachent parmi la populace, en pleine lumière, et aux yeux de tous.

Certains vont même jusqu’à briguer (et même occuper) des postes de pouvoir, parfois même très haut placés. Une telle influence combinée à leur ruse naturelle les rend alors quasi-indéboulonnables.

Relations

Les Loustics sont les seuls qui ne méprisent pas les Zigues, car la population de ces derniers est très diverse et ils s’y fondent bien volontiers. Aussi, ils leur vouent même une certaine affection (à sens unique, j’en ai peur). Les Brasseurs et les Fourgues sont aussi des options qui peuvent s’avérer profitables.

En revanche, bien qu’il ne nourrisse pas de haine à leur égard, un Loustic s’abaissera rarement à se faire passer pour un Vadrouilleur car ils a en horreur le manque d’ambition patenté et la petite vie crasseuse de ces derniers. S’il y vient, c’est par nécessité absolue, rarement par choix, mais c’est un dernier recours qu’ils ne négligent pas car ils savent qu’ils seront bien accueillis.

Caractéristiques

  • CARACs de base : Prestance 2, Vigueur 0, Autres 1
  • COMPs Favorisées : Charisme OU Discrétion / Subterfuge OU Esquive / Art OU Expression / Athlétisme OU Empathie
  • COMPs restreintes : Armes lourdes / Résistance

Spécial

Atout : Pirouette

Les loustics sont doués pour se sortir de situations incertaines ou désespérées. Ils les provoquent souvent, il faut dire, et savent quelle pirouette réaliser pour désamorcer les choses. Dans une telle situation, qu’elle soit sociale ou violente, ils peuvent utiliser du Mutaboost, non pas pour gagner des ND supplémentaires, mais 3 points nets à reporter au résultat de leur prochain test sous une compétence favorisée. Pour une dépense de 2 points de Mutaboost, ils obtiendront donc un +6 assuré sur ce test, que ce soit pour une esquive en plein combat, ou pour embobiner leur interlocuteur, par exemple.

Handicap : Identité menacée

À trop se jouer des autres, on finit par s’attirer leur méfiance. Les Loustics doivent donc rivaliser d’ingéniosité pour ne pas être identifiés en tant que tel car cela attire systématiquement l’oeil de Murphy sur eux. Dès lors, mentir ou arnaquer ceux qui les ont identifié devient alors nettement plus difficile pour eux. Non seulement, cela les empêche d’utiliser leur Pirouette avec leur interlocuteur méfiant (sauf pour une esquive physique), mais en plus, tous leurs tests sociaux à son encontre se feront à +3SR. Et si celui-ci venait à faire passer le mot… Les retombées pourraient être dramatiques.

Attention, quand je parle de méfiance, je veux dire de celle qui découle de la certitude d’avoir un Loustic en face de soi, pas d’une vague suspicion, car nombreux sont ceux qui vivent dans la crainte du Loustic mystère, et ce n’est pas pour autant une raison de ne pas faire affaire.